Sélectionner une page

RÔLE DU TUTEUR UNIVERSITAIRE

Les relations humaines entre un alternant et son tuteur universitaire constituent, avec les liens entre l’alternant et son maître d’apprentissage/tuteur entreprise, les éléments centraux de l’alternance et l’accompagnement est source non seulement de soutien pédagogique, mais aussi de lien social.

L’objectif principal est donc de donner des outils au tuteur universitaire pour accompagner l’alternant tout au long de sa formation. Le suivi pendant la formation et pendant les visites en entreprise constituant les principaux moments de rencontre, il convient donc de définir exactement les missions du tuteur lors de ces deux entretiens.

Le tuteur universitaire doit assurer son rôle pendant la formation mais aussi pendant les périodes en entreprise que ce soit lors des visites ou pour conseiller l’alternant sur une mission.

Pour aider le tuteur universitaire dans son rôle et ses missions auprès de son alternant, FORMASUP PACA/CFA Épure Méditerranée met à disposition du tuteur universitaire un guide simple et pratique qui l’aidera dans son quotidien.

Pour accéder à ce document, cliquez sur ce lien : Guide du tuteur universitaire

 

LE RÔLE PRINCIPAL DU TUTEUR

L’accompagnement pédagogique : Il doit valider le contenu de la mission avec le Maître d’apprentissage/Tuteur et le responsable de formation pour être sûr que son contenu correspond aux objectifs pédagogiques de la formation.

Le suivi pendant la formation : le tuteur doit constater la progression de l’alternant pendant la formation et en cas de problèmes.

Exemple : si l’alternant est trop souvent absent, il doit se renseigner sur les causes de ces absences et prendre les mesures correctives nécessaires pour que l’entreprise ne soit pas pénalisée.

Suivi en entreprise : le tuteur universitaire doit effectuer au moins deux visites en entreprise par année de formation. Au cours de ces visites, plusieurs points sont à évaluer (le niveau de réalisation des missions, la qualité de travail, l’intégration dans l’entreprise, l’autonomie…). Le tuteur doit s’assurer que l’alternant a un véritable statut dans l’entreprise et doit l’aider à se positionner en tant que salarié.

Remplir ou viser le livret d’alternance : il doit comporter deux parties distinctes sur l’alternant pendant sa formation et pendant ses périodes en entreprise. Le tuteur doit contrôler ce livret et veiller à ce que l’alternant ait une progression constante.

Dans l’accompagnement, l’alternant peut avoir besoin d’informations diverses, comme dans l’administration… Le tuteur doit connaître des interlocuteurs privilégiés et guider l’alternant vers les bonnes personnes. Il est lui-même l’interlocuteur privilégié.

Participer aux réunions de maître d’apprentissage/tuteur.

Chaque année, le Responsable Formation organise une ou plusieurs réunions avec les maîtres d’apprentissage et les tuteurs d’entreprise. Les tuteurs universitaires sont présents pour échanger avec les représentants des entreprises.

Enfin FORMASUP PACA/CFA Epure Méditerranée doit être informé de la progression de l’alternant et le tuteur doit renvoyer les comptes rendus de visite.

Organisation du tutorat

Le tuteur détermine un calendrier de rencontres avec l’alternant. De plus, il se met à sa disposition quand il le souhaite, pour l’aider dans son travail en formation et en entreprise et dans les méthodes qu’il emploie. Il n’entre pas dans la mission du tuteur d’aider l’étudiant à passer ses examens, ou de lui expliquer telle ou telle partie du cours.

Il contrôle le relevé de notes : la première évaluation des alternant se fait grâce aux sessions d’examen ou au contrôle continu. Le tuteur va ainsi pouvoir détecter si l’alternant réussit dans la phase de formation et ne rencontre pas de difficultés au niveau pédagogique.

Il contrôle les absences : il convient également au tuteur de recadrer l’alternant en cas d’absences injustifiées de sa part et de lui expliquer les sanctions qu’il encourt ; quand un l’alternant a été absent, l’entreprise peut être pénalisée au niveau des aides régionales (dans le cas d’un contrat d’apprentissage) qu’elle touche et peut retirer le manque à gagner du salaire de l’alternant.

Il remplit le livret d’alternance : le tuteur a pour obligation de remplir le livret d’alternance de l’alternant pour valider ses acquis en formation et informer l’entreprise de son évolution quand il n’est pas en entreprise.

Il assiste en cas de problèmes : le tuteur est également présent si l’alternant rencontre un problème avec son employeur, avec un enseignant ou avec le secrétariat pédagogique de la formation.

Il oriente dans les choix du sujet de compte rendu : le tuteur universitaire doit renseigner l’alternant sur le fond, la forme et les attentes quant au document de synthèse à fournir par l’alternant ; le compte rendu des activités menées par l’alternant pendant sa période en entreprise, un rapport doit répondre aux exigences de la formation.

Enfin il aide à l’insertion professionnelle : le tuteur peut aider l’alternant à définir son projet professionnel et grâce à son réseau, lui donner des conseils pour une insertion plus rapide.

Pour accompagner l’alternant tout au long de l’année, deux acteurs jouent un rôle clé : le maître d’apprentissage ou tuteur en entreprise et le tuteur universitaire : ils constituent à eux trois ce que le CFA Epure appelle « le trio gagnant » :

LE TRIO GAGNANT

La finalité de la formation en alternance est de permettre à l’alternant de s’insérer dans le marché de l’emploi avec en poche son diplôme universitaire. Pour cela, il doit bâtir son projet professionnel personnel et progresser tout le long de l’année universitaire pour atteindre ses objectifs.

Durant ses phases en alternance, la formation vérifie que l’alternant progresse (acquisition des connaissances, des compétences, contrôle continu, TD, TP, projets, mémoire, soutenance,…).

L’alternant bénéficie également d’un accompagnement personnalisé : maître d’apprentissage/tuteur en entreprise et tuteur universitaire.

Nos partenaires