Sélectionner une page

Avantages de l’alternance

ATOUTS DE L’APPRENTISSAGE POUR L’ENTREPRISE

L ’entreprise participe activement à la formation universitaire et l’insertion professionnelle de jeunes à haut potentiel et forte motivation et bénéficie d’aides financières

– Dans une stratégie de pré-embauche l’entreprise teste un jeune en progression pédagogique à moindre coût et à moindre risque

– L’entreprise fait le choix de l’Investissement formation pour le futur et est écoutée par l’Université

– La pratique concrète pour l’entreprise de l’alternance à l’Université permet de connaître le contenu de la formation et de favoriser l’adéquation de la formation par rapport aux besoins en compétence

– L’entreprise en embauchant un jeune alternant à l’Université « fait connaissance » avec l’Université d’aujourd’hui et toutes ses possibilités (formation initiale, formation continue, alternance, VAE etc…)

– Grâce au CFA interuniversitaire, l’entreprise peut utiliser la carte régionale des formations universitaires en alternance comme outil de GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences) et bénéficier d’un soutien juridique.

ATOUTS DE L’APPRENTISSAGE POUR L’APPRENTI

L’apprenti est un salarié de l’entreprise en formation à l’université (CFA) suivant un rythme d’alternance. Il est donc également inscrit comme étudiant de l’université (carte d’étudiant). Il ne verse aucun droit d’inscription. Il a tous les droits et devoirs du salarié de l’entreprise. Il s’engage à assister à tous les cours, à passer tous les examens. Il s’engage à travailler pour son employeur pendant les périodes « entreprise ».

En accord avec le code du travail : l’apprenti de l’Université ne paie aucun droit d’inscription

Les références concernées sont :

  • L’article L6223-2 du code du travail et le livre II de la sixième partie du code du travail ainsi que les dispositions applicables au CFA figurant aux titres II et IV ;
  • L’article II paragraphe II1 de la convention quinquennale FORMASUP-Région PACA portant création du CFA Epure Méditerranée qui précise la gratuité pour le jeune de la formation en apprentissage ;
  • La note DGES n° 193 du 29 avril 2002 ;

IMPORTANT :

Selon les nouvelles dispositions, les Licences Professionnelles et Master 2ème année doivent être considérés comme des 2ème année. En effet, seule l’année d’exécution du contrat dans le cycle de formation est prise en compte.

Nos partenaires