Comment devenir apprenti

Faire reconnaître son handicap

Plusieurs qualités ouvrent droit à la reconnaissance du handicap. La plus répandue est celle de travailleur handicapé. Pour l’obtenir, il convient de faire une demande de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) auprès de votre Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH)

http://www.mdph.fr/

Attention, dans certains cas, cette démarche est inutile, notamment si vous êtes titulaires de l’AAH, d’une rente accident du travail ou d’une pension d’invalidité.

Cette reconnaissance administrative de votre handicap vous permettra de :
  • Faire jouer la carte de l’obligation d’emploi : l’embauche d’une personne handicapée permet à une entreprise de répondre à son obligation d’emploi telle qu’elle est définie par la loi. Concrètement, cela peut lui permettre de diminuer – voire d’annuler – le versement de la contribution Agefiph.
  • Accéder plus facilement à l’emploi : en tant que personne reconnue handicapée, vous faites partie du public dit prioritaire des dispositifs dédiés à l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi. Concrètement, une entreprise peut vous recruter dans le cadre d’un contrat aidé et bénéficier ainsi d’avantages financiers.
  • Bénéficier des aides et services de l’Agefiph ou du FIPHFP
  • Mieux vivre le monde du travail en milieu ordinaire : en étant reconnu handicapé, vous pouvez solliciter un aménagement de vos horaires et de votre poste de travail. Par ailleurs, obtenir une reconnaissance de votre handicap est une façon de sensibiliser votre employer à votre situation.

 

Trouver une entreprise

http://www.missionhandicap.com/

http://www.hanploi.com/

http://www.capemploi.com/

 

Les aménagements du contrat d’apprentissage

En tant que salarié reconnu Travailleur Handicapé…

Les personnes reconnues travailleur handicapé par la CDAPH (ou ayant obtenu la reconnaissance au cours de l’apprentissage) peuvent bénéficier de certaines dérogations.

  • Suppression de la limite d’âge : pour les travailleurs handicapés, la limite de 25 ans pour les apprentis est supprimée (article L.6222-2 du code du travail) Une personne handicapée peut donc accéder à une formation par l’apprentissage quel que soit son âge.
  • Augmentation de la durée : la durée du contrat d’apprentissage, conclue en règle générale de 1 à 3 ans maximum, peut être portée à 4 ans pour un apprenti handicapé (article R.6222-46 à 48 du code du travail)
  • Rémunération : si l’apprentissage est prolongé en raison du handicap, le pourcentage du SMIC appliqué la dernière année du contrat est augmentée de 15 points pendant cette période de prolongation.
  • Aides financières et humaines : le FIPHFP (pour le secteur public) et l’Agefiph (pour le secteur privé) peuvent accorder des financements en matière d’aides humaines et techniques au bénéfice de l’apprenti handicapé.

Contacts :

Pour le secteur privé : AGEFIPH au 0 811 37 38 39 ou http://www.agefiph.fr/

Pour le secteur public : FIPHFP http://www.fiphfp.fr/

 

En tant qu’étudiant à l’Université…

L’Université est en mesure de vous proposer des aménagements adaptés en fonction de votre handicap :

  • Les aménagements d’études : preneur de note en cours, adaptation des documents (agrandissement des sujets de TD et TP, transcription, braille, numérisation, photocopies…)
  • Les aménagements d’examen : adaptation des modalités d’examen (temps majoré, adaptation de la salle, secrétariat, adaptation-traduction des sujets…)

Contacts des missions handicap des 4 Universités de la Région PACA :

Université d’Aix-Marseille : Béatrice DELORGE, 04 42 17 24 21 ou beatrice.delorge@univ-amu.fr

Université d’Avignon : Christine CAILLET BREGE, 04 90 16 28 03 ou christine.caillet@univ-avignon.fr

Université de Nice : Cellule d’Accueil des Etudiants Handicapés, 04 92 07 66 29 ou handi@unice.fr

Université de Toulon Var : Patrick ABELLARD, 06 85 44 79 80 ou abellard@univ-tln.fr